Actualités Sortir Info parking Info piscines Collecte des déchets Se déplacer Entreprendre Retour accueil Sortir Info parking Info piscines Collecte des déchets Se déplacer Entreprendre Retour accueil
Titre Actualités
espaceur
Archives
fleche lien 2016
fleche lien 2015
2014
fleche lien Janvier
fleche lien Février
fleche lien Mars
fleche lien Avril
Mai
fleche lien Juin
fleche lien Juillet
fleche lien Août
fleche lien Septembre
fleche lien Octobre
fleche lien Novembre
fleche lien Décembre
fleche lien 2013
fleche lien 2012
fleche lien 2011
fleche lien 2010
fleche lien 2009
fleche lien 2008
fleche lien 2007
fleche lien 2006
fleche lien 2005
fleche lien 2004

Défi Familles à énergie positive
Le palmarès du Haut Val-de-Marne : le défi est relevé

Salon

Mardi 27 mai se déroulait à la Communauté d’Agglomération la soirée de clôture du défi « familles à énergie positive ».
Créé en 2008 par Prioriterre, une association installée en Haute-Savoie, ce défi a depuis essaimé partout en France. L’objectif de ce défi est de réduire d’au moins 8% par rapport à l’hiver précédent, sa consommation d’énergie juste en changeant ses habitudes et en appliquant des gestes simples.
La Communauté d’Agglomération a décidé de s’associer à cette démarche et a donc proposé à l’ensemble de ses habitants de participer au défi.
C’est ainsi que 14 familles, regroupant 55 participants, ont participé à ce défi du 1er décembre 2013 au 30 avril 2014 sur notre territoire. Les 14 familles étaient regroupées au sein de 3 équipes :

fleche lien Les Garogaspi du Plessis-Trévise : 4 familles
fleche lien Les Gaz-pas-Chaud de Boissy-Saint-Léger : 7 familles
fleche lien

Les Chassozabus de Noiseau : 3 familles

La Communauté d’Agglomération a mené cette opération en étroit partenariat avec l’Agence de l’Energie /CAUE94, qui a formé les capitaines d’équipe, animé, conseillé et encouragé les participants. L'ensemble des équipes a réalisé 10 % d'économies d'énergie et 13 % d'économies de CO2 ce qui représente un total de 37 600 kWh économisés (sur une année si tous les participants continuent ainsi) et de 9,2 tonnes de CO2 évitées. Pour les économies d'énergie (équivalences en kWh), cela représente donc la consommation en électricité (hors chauffage et eau chaude sanitaire) de 16 foyers français et pour les émissions de CO2 évitées, elles se comparent par exemple, à un trajet de 500 km en avion ou à 625 voitures citadines faisant un aller-retour Lille-Marseille!
les résultats finaux sont donc :
fleche lien Les 1er : l’équipe Garogaspi du Plessis-Trévise avec -16,6 % de consommation d'énergie et -26,4 % d'émissions de CO2
fleche lien Les 2ème : l’équipe Gaz-pas-chaud de Boissy-Saint-Léger avec -12,3 % de consommation d'énergie et -13,6 % d'émissions de CO2
fleche lien

Les 3ème : l’équipe Chassozabus de Noiseau avec +1,1 % de consommation d'énergie kWh et -0,9 % d'émissions de CO2

Autres résultats:

fleche lien Famille avec le plus d'économies d'énergie: famille Recasens de l'équipe Gaz-pas-chaud avec -31,3% de consommation d'énergie
fleche lien Famille avec le plus d'économie d'eau : famille Déjoué de l'équipe Garogaspi avec -29,5 %
En moyenne, on peut s'attendre à ce que les ménages participants économisent entre 250 et 350€ sur leur facture annuelle d'énergie.
fleche lien Voir les photos de la soirée de clôture

Encore un succès pour le 4ème salon des métiers d’art du Plessis-Trévise

Salon

La 4ème édition du Salon des métiers d’art du Plessis-Trévise a tenu toutes ses promesses ce weekend.
87 artisans d’exception ont exposé du 16 au 18 mai à l’espace Carlier leur savoir-faire. Et les milliers de visiteurs venu admirer le travail ou découvrir des métiers rares ne se sont pas trompés. En quelques années, ce salon est devenu un rendez-vous incontournable pour les professionnels toujours plus nombreux à vouloir y participer.
Cette année, Ina Georgeta STATESCU, artiste de renommée internationale était l’invitée exceptionnelle du salon. Sa spécialité : l’impression textile. Elle utilise des tissus précieux, de la dentelle, des galons en composition, des fils décoratifs, des broderies… La haute-couture française a d’ailleurs fait appel à ses talents.
« Comme chaque année, nous avons fait appel à des élèves du lycée professionnel Champlain pour nous aider à l’accueil du salon, explique Michèle Verrier, organisatrice du salon. Les écoles primaires et le collège Albert Camus ont été invités à venir découvrir les métiers d’art ». Et nombreux sont les enfants à parcourir les allées du salon en ce vendredi après-midi ensoleillé, certains artisans n’hésitant pas à leur faire essayer leurs outils de travail.

fleche lien Voir les photos
Crédit - Accessibilité - Plan du site - Contact